Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs Et pour quelques truites de plus. Le blog de Benji: mars 2015

This is my heaven

This is my heaven

jeudi 26 mars 2015

Even Brook Trout Get The Blues.

      Salut à tous, hier soir j'ai enfin terminé ce délicieux cadeau offert par Simon pour Noël et je souhaite vous faire part de mon ressenti sur ce bouquin exceptionnel : Même les truites ont du vague à l'âme écrit par l'écrivain-pêcheur très célèbre : John Gierach.

     Il s'agit d'une perle littéraire, un véritable chef d'oeuvre qui se dévore sans modération. Vous me direz, si tel est le cas pourquoi avoir mit 4 mois à le terminer ? Tout simplement parce que j'ai eut une tonne d'exams et de dossiers à rendre entre janvier et mars et que je n'ai pu m'y replonger qu'en début de semaine.

     N'étant pas -encore- un fervent pêcheur à la mouche, je me suis laissé bercer par ces successions d'histoires toutes plus riches les unes que les autres. Ce type a le même sombre passé que moi : il pêchait le bass dans les étangs de fermes (lacs collinaires de chez nous). Ou plutôt, j'ai le même sombre passé que ce type parce qu'il est quand même sacrément plus vieux que moi.

     J'avais un peu peur que le fait de le lire en français enlève du charme à la prose mais il s'avère que non, pour notre plus grande joie. Bon nombre de pêcheurs à la mouches vous recommanderont unanimement cet ouvrage, je m'attaque dès ce soir à "Là bas les truites" que j'imagine tout aussi prometteur !

     Un petit avant goût de ce qui vous attend avec un passage qui m'a beaucoup plus dès le début du bouquin : " Je crois que le tout premier poisson que je pris dans ma vie était un bluegill de l’étang de la ferme de mon oncle, dans l’Indiana, mais je n’en suis pas complètement sûr. On pourrait croire que c’est le genre de chose que l’on n’oublie jamais – comme certaines autres premières fois auxquelles je pense –, mais, bien que ce souvenir ne doive pas remonter à plus de quarante ans aujourd’hui, il a été obscurci par les poissons suivants, qui furent, il faut le dire, assez nombreux.  "

     Encore une fois, merci Simon pour ce livre qui est vraiment un gros coup de cœur !

La couv' de cette Bible

Bonne lecture à ceux qui se lanceront, ça permet de faire passer la semaine en ayant l'impression d'aller à la pêche tous les soirs !

A+ Benji

dimanche 22 mars 2015

"Aujourd'hui, Maman est morte.

Ou peut  être hier, je ne sais pas."

     Il s'agit, comme vous l'aurez ou non reconnu, des premiers mots du très célèbre roman d'Albert Camus : "L'Étranger". Fort heureusement, la mienne est toujours bel et bien en vie mais il s'agit d'une introduction qui m'a paru judicieuse pour ce nouveau blog.

     Je m'appelle Benjamin, j'ai 21 ans et suis originaire de la région toulousaine. Je suis étudiant en Master de biologie. Certains d'entre vous me connaissent déjà via mon ancien blog renaissant de ses sandres cendres, forums ou quelques articles dans la presse halieutique. Après environ 3 ans sans écrire j'ai enfin décidé de reprendre la plume et de faire de mon mieux pour être assidu dans le partage de mes moments au bord de l'eau. Avant de revenir sur ces dernières années de pêche en image, je pense qu'une petite présentation s'impose.

     J'ai été contaminé comme nombre d'entre nous par l'intermédiaire de mon père qui m'a initié à la pêche de la truite dès mon plus jeune âge. Les aléas de la vie l'ont poussé à mettre sa passion de côté. Cependant le virus a largement eut le temps de finir son incubation dans mon organisme avant que mes défenses immunitaire ne puissent faire quoi que ce soit. Pendant toute mon adolescence, je me suis consacré à la traque des carnassiers de façon intensive, plus ou moins loin de chez moi. Or je n'étais pas indépendant pour me déplacer et par conséquent relativement limité en termes de terrains de jeu. Par chance j'ai rencontré David (http://david-mailland.blogspot.fr/) avec qui j'ai passé de nombreuses heures (qui peuvent très certainement se compter en jours voir semaines) lors de ces 6 dernières années. 
J'ai donc décidé, après une période d'inactivité en terme d'écriture et non pas de pêche, de revenir sur la toile, avec ce nouveau blog. Pendant ces 3 ans je suis revenu à mes premières amourettes : les truites. Certains de mes amis n'y sont pas pour rien (Simon,Matthieu et Lenka) pour ne pas les citer, et je les remercie de m'avoir fait passer du bon côté de la force ! J'ai quasiment délaissé la pêche des carnassiers qui était devenue lassante et beaucoup trop populaire dans la banlieue toulousaine à mon goût. J'ai en effet quitté les gravières et le bitume pour les grands espaces du piémont Pyrénéen et les lacs de haute montagne. Leurres, appâts naturels et depuis peu mouche, je suis curieux de toutes les techniques qui sont à mon sens très complémentaires tout au long de l'année. Sur ces pages vous trouverez des comptes rendus de mes sorties et tout ce qui peut toucher de près ou de loin au monde de la pêche des salmonidés.
     Trêve de grands discours, places aux échantillons qui raconteront certainement mieux que moi ces quelques années de pêche de la truite.
On commence avec un poisson qui m'a fait très plaisir, lors d'une session d'exploration après de nombreuses sessions infructueuses, on se souvient de ce genre de prise pendant très longtemps :

Été 2013 grosses conditions pour la grande rivière.

Poisson un peu plus modeste mais non moins apprécié.
Quand y'en a plus, y'en a encore.


Les célèbres truites des Gaves !



Les saumons de fontaine en sèche... vous pouvez pas comprendre.



J'ai pu récemment découvrir les truites de souche méditerranéennes et y'a pas à dire, elles ont la gouache !
Mars 2015, en sèche : le commencement !

Un régal de pouvoir pêcher sur des berges encore enneigées.

Poisson de torrent d'été 2014 : mon coup cœur.
Voilà, il s'agissait juste d'une mise en bouche avant les prochains articles. Je vais essayer d'en poster au moins un par semaine pour ce qui est des comptes rendus. Merci d'avoir pris le temps de lire, je vous souhaite à tous un excellent début de saison !